Education | Sciences Naturelles | Sciences Sociales & Humaines | Culture | Communication & Information

English العربية


 

Les Nations Unies, à travers les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), l’Education pour tous (EPT) de l’UNESCO, le Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) et la Décennie des Nations Unies pour l’alphabétisation, ont fait de l’amélioration de l’éducation dans le monde un objectif hautement prioritaire.

Les chefs d’Etat des pays du G8 reconnaissent le rôle que peuvent jouer les technologies de l’information et de la communication (TIC) pour contribuer à améliorer l’éducation. Le projet de l’UNESCO “Standards de compétences en TIC pour le corps enseignant” s’inscrit dans ces priorités.

Les économistes identifient trois facteurs qui permettent des gains de productivité et contribuent donc à la croissance :
-  l’intensification capitalistique (investissement dans des équipements plus modernes) ;
-  l’amélioration de la qualité du travail (main-d’œuvre mieux formée) et
-  l’innovation technologique (création, distribution et exploitation des nouvelles connaissances).

Ces trois facteurs de productivité servent de base à trois approches complémentaires, et qui se recoupent dans une certaine mesure, mettant en relation les politiques éducatives et le développement économique

Projets
-  Standards de compétences en TIC pour le corps enseignant
-  Le logiciel libre dans la Région arabe : Miftaah
-  Bibliothèque numérique des œuvres classiques de la littérature arabe : Majaliss


:: Outils et animations pédagogiques dans le cadre des télécentres du réseau Infojeunesse au Maroc

La Commission nationale marocaine pour l’UNESCO a tenu à souligner, dans le cadre de la stratégie transmise au Bureau de l’UNESCO à Rabat, l’importance à accorder au développement des technologies de l’information et de la communication. En accord avec les cibles identifiées dans le document de stratégie sous-régionale à moyen terme, le Bureau Multipays propose d’utiliser les opportunités offertes par les TIC pour diffuser des outils et organiser des animations pédagogiques auprès des jeunes. (Suite...)

:: Assistance à la préservation du patrimoine documentaire (Presse, médias) en Algérie

Dans le cadre de la préparation du 32 C5, la Commission nationale algérienne a souhaité attirer l’attention du Bureau de Rabat sur la nécessité de soutenir les efforts du Gouvernement pour préserver le patrimoine documentaire et audiovisuel national. Lors d’une mission en Algérie en janvier 2003, le Ministère de la Culture et de la Communication avait exprimé la même préoccupation. Une rencontre avec le Ministère de la Communication en mai 2004 a permis de confirmer cette option. (Suite...)


 




:: Responsabilité      :: Protection données personnelles     :: Plan du site

:: Dernière mise à jour : mardi 21 janvier 2014